Bicentenaire du Musée des Beaux Arts de la ville Préfecture

Nous avons fêté le bicentenaire du Musée des Beaux Arts de la ville Préfecture. Il fait partie des dix premiers cabinets de curiosités créés au lendemain de la Révolution. Le Jura était précurseur, grâce à la Société d'Emulation.


Le Musée est labellisé Musée de France, il bénéficie d’un soutien important de l'Etat. Il présente un bel ensemble de sculptures et offre à voir cinq siècles d'histoire de l'art avec de nombreux chefs d'œuvre. Peu de musées ruraux peuvent s'enorgueillir d'avoir deux tableaux de Brueghel.

Les musées et sites culturels sont des équipements majeurs qui méritent la plus grande attention.

D'abord parce qu'ils contribuent au développement économique et à l'attractivité touristique des territoires. Dans le Jura grâce au pass musée 400 000 visiteurs ont fréquenté les musées.

Ensuite parce qu'ils assurent la conservation du patrimoine. Les traces de notre histoire nous ont laissé un précieux héritage que depuis deux siècles, la Société d'Emulation s'attache à conserver, à enrichir, et à faire connaître au public.

Parce qu'ils doivent être des lieux vivants d'émerveillement, d'apprentissage et de partage, et pas que des conservatoires poussiéreux, les musées ont un rôle social, ils jettent des ponts entre les époques et les hommes. J'ai souvent emmené mes élèves au musée des beaux Arts de Lons le Saunier et je me souviens de ces instants précieux d’expérience de l’art, de rencontre avec la beauté, l'universel: petites contemplations mais grandes émotions.

La culture ne doit pas être une politique subsidiaire, elle est fondamentale.

Le Président de la République en a fait une priorité du quinquennat pour « réinspirer et réenchanter la France »

Le Musée des beaux Arts de Lons le Saunier a bien besoin d’espace et d’un nouveau projet pour moderniser les lieux et la muséographie.

Articles récents
Archives