Auditions sur la couverture numérique du territoire.


Rentrée à l'Assemblée nationale avec les auditions sur la couverture numérique du territoire. Après les quatre grands opérateurs nous avons reçu le Directeur de cabinet de Julien Denormandie, le directeur de la fédération des industriels des réseaux d'initiative publique, le directeur général d'Eutelsat, les opérateurs télécoms et l'Agence de santé numérique.


Pour remplir l'engagement d'amener partout le Haut débit en 2020 et le très haut débit en 2022, le Ministre de la Cohésion des territoires a repris en main la mise en œuvre de ce chantier colossal.

Les opérateurs doivent présenter des engagements clairs et une feuille de route pour cet automne car certains rechignent à investir dans les régions les moins rentables.

Eux aussi ont formulé leurs voeux, comme alourdir les obligations des opérateurs télécoms, en échange d'un renouvellement anticipé de leurs licences de téléphonie mobile qui arrivent bientôt à échéance. Ou encore un allègement de l'Ifer mobile, cet impôt proportionnel au nombre d'antennes déployées, là où ils les déploieraient plus vite que prévu.

Le satellite n'a peut être pas dit son dernier mot, la technologie connaît actuellement des progrès remarquables. Le Directeur d'Eutelsat considère qu'il sera un instrument d'inclusion numérique dans les zones de fracture numériques du Plan France Très Haut Débit. 


Articles récents
Archives