Sénatoriales dans le Jura

Belle percée de la majorité présidentielle la République en Marche aux sénatoriales du Jura alors que le mouvement ne compte aucun élu local, autre que ceux qui nous ont rejoints, notre candidat Philippe Antoine se classe troisième. La droite jurassienne a remporté l'élection, mais les deux candidats investis par le pari LR n'ont pu être élus. Les différentes annonces courageuses et indispensables du Président E. Macron et du gouvernement pour la transformation du pays, ont semble-t-il refroidi les élus locaux, qui élisent les sénateurs. Ceci a sans doute limité l’attrait pour les candidatures issues de notre majorité présidentielle. C’est donc une élection très différente du précédent scrutin des législatives car tous les Français ne votent pas. Il faut donc l’analyser avec prudence et circonspection. Les grands électeurs ne sont pas encore prêts au dépassement des clivages que les Citoyens ont déjà exprimé dans les urnes. Ce résultat est le miroir de la vague bleue des élections locales de 2014 et 2015. Ces élections sénatoriales n’ont donc pas une portée significative, même si notre famille politique doit prendre la mesure des contraintes de la transformation politique qui s'opère.


Plutôt que les anathèmes, les caricatures, nous devons rester solennellement attachés à défendre notre ligne politique qui doit continuer à être à la hauteur de la situation de notre pays, à l’égard des Français, de tous les Français.


Dans le Jura, si je peux être heureuse de voir deux femmes élues sénatrices, Sylvie Vermeillet et Marie-Christine Chauvin auxquelles j'adresse mes félicitations républicaines, je regrette néanmoins que notre département du Jura compte quatre parlementaires sur cinq dans l'opposition au gouvernement.

Je resterai donc plus que jamais l'élue, la députée de la majorité présidentielle et la vice-présidente de l'Assemblée nationale investie et volontaire sur notre territoire. Je salue enfin, l’engagement de nos candidats Philippe Antoine et Francois Godin qui n’ont en rien démérité, qui ont fait une campagne digne et honnête, et qui, par leur engagement, ont soutenu avec conviction les valeurs et les principes de notre mouvement La REM.


Je prends acte des résultats du scrutin mais il ne doit pas contraindre au rétrécissement des objectifs politiques de la République en Marche: le progrès social pour tous, les réformes essentielles à la modernisation et au fonctionnement de notre pays, une France forte dans une Europe fraternelle. Il faut encore et toujours soutenir et accompagner la transformation de la France avec responsabilité, avec constance et avec un attachement sans faille à l'Europe.

Résultats du Jura

S Vermeillet : 635 MC Chauvin : 514 P Antoine : 193 la République en Marche JC WAMBST : 191 B MONNET : 129 SMontrelay : 24

Articles récents
Archives