À Paris en réunion de travail et d’échanges avec le Président de la MSA Monsieur Pascal Cormery




Avec 26,9 milliards de prestations versées à 5,5 millions de bénéficiaires, la MSA est le deuxième régime de protection sociale en France. Elle assure la couverture sociale de l’ensemble de la population agricole et des ayants droit : exploitants, salariés (d’exploitations, d’entreprises, de coopératives et d’organismes professionnels agricoles), employeurs de main-d’œuvre. J’ai tenu à saluer l’action des délégués cantonaux bénévoles qui assurent un accompagnement de qualité et de proximité au cœur de nos territoires ruraux. ( Plus de 14 000 en France)

La vitalité de la MSA et de son modèle mutualiste et démocratique, sa mobilisation et son engagement sont reconnus de tous. Les échanges ont porté sur la revalorisation des retraites agricoles à partir du 1er novembre, mesure demandée depuis longtemps et saluée par la #MSA.

Les retraites les plus faibles seront revalorisées de 75 % à 85 % du SMIC agricole soit 1 035 € net par mois.

Nous travaillons aussi de concert avec la # MSA sur le plan de lutte contre le mal être agricole et sur tout ce qui concerne la préservation de notre modèle agricole familial avec la loi foncière et la transmission des exploitations.

La #MSA s’engage aussi fortement pour la ruralité à nos côtés dans le déploiement d’un espace france service par canton et dans l’accès aux soins avec la création des CPTS( communauté professionnelle de Santé)

Le revenu agricole reste la mère des batailles et sur ce point, la loi Egalim a permis certaines avancées. Afin d’en gommer les imperfections nous voterons un nouveau projet de loi ce soir, et avant les prochaines négociations commerciales (prévues à partir d’octobre 2021).


Enfin nous partageons la vision stratégique de la Convention d’objectif et gestion de la MSA qui a fait l’objet de discussions et qui est en cours de signature.

Articles récents
Archives