2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 01:32
SYDOM : des fuites sur le réseau de chaleur.
SYDOM : des fuites sur le réseau de chaleur.

Des fuites sur le réseau de chaleur du SYDOM à Lons parce que les installations sont mal entretenues, des augmentations prévisibles de la facture de chauffage des Lédoniens et de la taxe sur les ordures ménagères de tous les Jurassiens, autant de révélations qui nous concernent tous! Elles montrent que l'incinération n'est pas la solution parfaite, aussi économique, socialement utile et écologiquement vertueuse qu'on veut bien nous présenter.

En fait, c'est une technique qui bénéficie de nombreuses aides pour brûler des déchets, des bio déchets, essentiellement composés d'eau. Lorsqu'on transporte nos poubelles, jusqu'à la chaufferie de Lons, on transporte beaucoup d'eau par camions arrivant des quatre coins du département , Dole, Saint Claude, Champagnole.
Comme je l'ai fait remarquer lors de la révision du plan départemental d'élimination des déchets ménagers en 2014, l'objectif premier doit être de limiter au maximum en volume et en distance le transport des ordures ménagères avec des traitements de proximité dans les bassins de vie et avec de nouvelles filières de valorisation.
L'avenir des gros incinérateurs nécessite une appréhension globale qui intègre aussi aux considérations économiques les conséquences sanitaires de la pollution générée avec les rejets de dioxines et de métaux lourds de l'incinérateur.

SYDOM : des fuites sur le réseau de chaleur.
Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 19:40
Montmorot: en bordure de la Vallière, la station d'épuration de Montmorot est réhabilitée.
Montmorot: en bordure de la Vallière, la station d'épuration de Montmorot est réhabilitée.
Montmorot: en bordure de la Vallière, la station d'épuration de Montmorot est réhabilitée.
La station d'épuration complètement modernisée a été inaugurée en présence de nombreux élus de l'agglomération lédonnienne.
 
Le site vient de bénéficier d'un programme complet de réhabilitation. 
Après trois années de travaux d'envergure le chantier est terminé. 
Retenus comme prioritaires en raison de l'impact avéré des effluents industriels et domestiques sur la Vallière ils ont été financés par l'accord cadre entre 
l'Agence de l' Eau et le Conseil général à hauteur de 1,3 M€ 
sur un montant total de 6, 6M€ .
 
Tout comme les contournements ou les ronds points, les stations d'épuration ne sont ni de gauche, ni de droite.
Elles sont d'intérêt général, la préservation de la ressource en eau et le bon état écologique des rivières sont des priorités.
C'est pourquoi au sein de la précédente majorité socialiste, j'ai soutenu les demandes de financement du Président Fournot pour des équipements associant technologie de pointe et haute qualité environnementale, comme les réacteurs biologiques à graisse, le laveur classificateur ou le bassin d'orage.
 
Outil de développement durable, la station d'épuration de Montmorot est une véritable usine, moderne et performante qui assurera de façon exemplaire la  gestion et le rejet des eaux usées des 44 000 habitants concernés ainsi que le traitement des matières de curage d'autres stations jurassiennes.
 
Le site s'est donné les moyens de sensibiliser le public à la fragilité de l'environnement et à l'importance des investissements et infrastructures nécessaires à sa protection.
Un parcours pédagogique jalonné de panneaux explicatifs, permet de découvrir la station en toute sécurité, au cœur des installations.  
Montmorot: en bordure de la Vallière, la station d'épuration de Montmorot est réhabilitée.
Montmorot: en bordure de la Vallière, la station d'épuration de Montmorot est réhabilitée.
Montmorot: en bordure de la Vallière, la station d'épuration de Montmorot est réhabilitée.
Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 18:04
Le CPIE  Bresse Jura s'installe à Sellières et fête ses trente ans

Le CPIE Bresse du Jura a fêté son trentième anniversaire et inauguré ses nouveaux locaux, à Sellières.

L'association CPIE est née à la gare de Sergenaux les Deux Fays, de la volonté citoyenne de pionniers de la protection du patrimoine naturel.


Constamment en démarche de progrès, elle a évolué au fil du temps et s'est considérablement développée.
Chaque année, le CPIE touche un large public par ses actions de formation, d'éducation et de sensibilisation à l'environnement. Acteur à part entière du développement territorial, il a gagné la confiance des collectivités et des institutions dont il est devenu le partenaire. Il pilote par exemple l'Agenda 21 dans nos collèges, l'opération carte sur table de restauration scolaire, ailleurs les circuits courts ou le plan climat...
Désormais installé dans l'hôtel de ville de Sellières, au dessus de la mairie, il bénéficie de locaux spacieux et fonctionnels entièrement rénovés par la municipalité. Les travaux ont été financés à 30% par la Région et le Conseil départemental, dans le cadre du plan de relance.
Auparavant occupés par l'école, les étages du bâtiment revivent et conservent leur noble mission d'éducation et de service public.
De génération en génération, les habitants de Sellières ont su protéger et transmettre ce bâtiment, patrimoine de haute valeur architecturale, bâti sur ordre de Louis XIV en 1740 pour loger les chevaux des garnisons de cavalerie.
L'Hôtel de ville fut élevé dessus en 1832 et paré d' un magnifique escalier en pierre.
Cet édifice majestueux a retrouvé une nouvelle vie par la volonté du Maire et du Conseil municipal. L'activité du CPIE apporte une réelle dynamique au bourg de Sellières.

Le CPIE  Bresse Jura s'installe à Sellières et fête ses trente ans
Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans canton
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 07:20
Commission permanente du 14 septembre 2015

La commission permanente s'est réunie le 15 septembre pour examiner une cinquantaine de dossiers.

 .

Situation financière:

  • Crédits votés

BP 2015 = 316,4M€ + DM1=39,3M€

Total :355, 7M€

  • Dépenses mandatées= 205,6M€
  • Situations des emprunts: emprunts encaissés: 10M€
  • Emprunts disponibles: 30M€

 

Principales décisions:

Bornes de recharge électrique:

 46 bornes seront implantées dans le Jura.( décision du 2/12/2013) Après la subvention accordée par le premier Ministre (188 370€) la région est sollicitée à hauteur de 1 000 € par borne.

 

Programme départemental d'insertion:

  • Chambre des Métiers et de l'Artisanat: 8 000€
  • Association DESFI (emplois agricoles):10 000€
  • OPPELIA- PASSERELLE 39: 5 500€
  • IME Montaigu: 3 750€
  • ALCG: subvention exceptionnelle:6 221€

 

Développement économique:

Subventions dans la cadre de la convention microtechnniques

  • 32 500€ au syndicat des Lunetiers,
  •  54 000€ à ALUTEC

 

Politique habitat

Depuis 2013 le Conseil départemental a pris la délégation des aides à la pierre de l'ANAH  et mis en place son propre dispositif d'aides.

  • 707 100€ d'aides de l'ANAH et 500 000€ d’aides du département sont distribuées lors de cette commission dont 
  • 8 dossiers sur le canton de Bletterans(c programme Habiter mieux) pour un montant de 4 000 €

 

Prise en charge des frais d'accès à internet

 (jusqu'à 500€) de 25 foyers pour 9 858€

dont 3 dans le canton de Bletterans.

 

Eau potable

 Affectation de subventions pour un montant de 324 824€, pour le canton de Bletterans: 

  • Larnaud: 9 000€ ( renforcement de réseau) 
  • SIE de Toretelet:(réhabilitation extension de réseaux) 19 470 € + 45 750€ aide SUR (Solidarité Urbain Rural) 
  • SIE des Trois Rivières:( renforcement) 2 900€ + 55 100€ aide SUR,
  • SIE de Passenans:( renouvellement et compteurs) 7 350€ +21 000€ aide SUR
  • SIE de Bletterans: ( étanchéité station de Ruffey) 3 780€

 

Culture

  • MY TREMPLIN: 15 000€ à l'association Coeur de Boeuf pour la gestion du concours 2015 que le Conseil départemental lui délègue.
  • Patrimoine historique: 206 796 € dont 160 500€ pour l'église d'Offlanges et 926€ pour les fouilles archéologiques dans l'ancienne église des Jacobins à Poligny.

 

Tourisme

  • Réhabilitation de l'Hotel le Chamois aux Rousses: 45 000€ ( 10% des travaux) 
  • Mise en réseau des offices de tourisme: 20 000€ au CDT , comité départemental du tourisme, pour l'animation.

 

Agriculture-environnement

  • Appel à projet auprès des communes jurassiennes pour  deux nouvelles réglementations des boisements.
  • Milieux aquatiques : 12 165 € à la Fédération de Pêche pour le suivi piscicole du lac de Clairvaux, 4 942€pour l'acquisition de 1,3 ha à Molay ( île Cholet) 

 

 Routes Véloroute

  • Voie de la Bresse jurassienne:

convention avec la SNCF Réseau pour le passage sur 3 parcelles pour 720€

  • Répartition des amendes de police:

15 dossiers pour un montant de subvention de 76 800€ dont un à Cosges (3 000€) pour un aménagement de sécurité

 

Politique de la ville :

 Le département , partenaire, signe 3 contrats  : Dole, Lons,  Saint Claude,

qui s’articulent autour de trois piliers : cohésion sociale, cadre de vie et renouvellement urbain, développement de l’activité économique.

 

Collèges

Participation départementale à l’achat de denrées alimentaires bio ou en circuits courts :

  • 4 800€ pour le collège de Bletterans,
  •  4 790€ pour le collège de Poligny.

 

​Animation

  • Fonds départemental d’animation locale : canton de Bletterans 700€ ( 4 associations)

 

Les rapports annuels  2014, de six structures satellites du Conseil départemental ont été présentés ; les bilans financiers et d’activités montrent que la précédente majorité a géré avec efficacité et responsabilité ces structures qu'elle présidait.

 

  • SOCAD ( société comtoise d’aménagement et de développement)

Malgré la hausse du chiffre d’affaires, et un effort de maîtrise des charges, le résultat net est négatif (- 213 000€)

Le non renouvellement du contrat « lycées » avec la région, et la crise économique expliquent ces difficultés.

  • Expansion 39

Société d’économie mixte au capital de laquelle  participe le département a une situation financière stable, le chiffre d’affaires sera en augmentation en 2015 en raison de réalisations importantes.

En 2014, elle a permis l’installation d’INDORO à Lons et la réalisation de l’IFSI à Dole.

En 2015, YNSECT sera accompagné dans son implantation sur INNOVIA .

 

  • Régie de Chalain- Vouglans

L’exercice 2014 se caractérise par un effort d’investissement sans précédent ( lagons, piscine) qui ont permis une hausse de la fréquentation. Le résultat net est excédentaire et en augmentation de 60 000 €

  • Régie de Bellecin

L’activité est en hausse, les efforts d’investissement des années passées portent leurs fruits. Résultats nets excédentaires de 51 000€

  • Régie des Transports :

Avec un âge moyen des bus de 5 ans en 2014 le parc des 110 bus est en parfait état. Le résultat d’ezxploitation est bénéficiaire de 426 000€.

 

  • Comité départemental du tourisme :

La part des subventions du Conseil départemental

( 2, 156 M€ )couvrent 80% des dépenses globales ;

L’exercice 2014 est excédentaire de 117 000€.

La fréquentation touristique a  baissé en 2014 en raison des conditions météorologiques défavorables de juillet et août.

 

 

 

 

 

 

 

Commission permanente du 14 septembre 2015
Commission permanente du 14 septembre 2015
Commission permanente du 14 septembre 2015
Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 17:39

Ouvert au public lors des journées du patrimoine, le Moulin de Brainans a accueilli de nombreux visiteurs, conquis par le charme de ce lieu magique.
Le vieux moulin jase aux trémolos de l'eau depuis le Moyen Âge, mais il ne moût plus de grain... Connu aujourd'hui dans toute la France, il accueille des artistes de renommée internationale, il est devenu un haut lieu de la culture, véritable laboratoire musical, labellisé Scènes de Musiques Actuelles par la Ministre de la Culture en 2014.
Ce lieu a une âme, une identité. Havre de paix et de nature, il offre un cadre propice à l'inspiration, aux rencontres interdisciplinaires et intergénérationnelles.

Ancrée dans le territoire depuis plus de 25 ans, l'association Promodégel fait tourner le Moulin et ne manque ni d'idées, ni de dynamisme.Un label SMAC ça se mérite!

Fort de son projet associatif, de sa grande salle de 700 places, de ses équipements dont un parc numérique neuf, le Moulin de Brainans, est devenu une référence en matière de SMAC, agréées par la Direction des Affaires Culturelles.

Sa situation en milieu rural est une chance et un atout déterminant de sa réussite!

Signature du label SMAC avec le Directeur des Affaires Culturelles
Signature du label SMAC avec le Directeur des Affaires Culturelles

Signature du label SMAC avec le Directeur des Affaires Culturelles

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans canton
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 20:51
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes

Pour les jeunes Jurassiens, c'est la rentrée.

Mais les rentrées se suivent et ne se ressemblent pas! Et  c'était quand même mieux en 2014!

Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes

 En septembre 2014, lors de la distribution des tablettes aux sixièmes dans un collège de Dole, Monsieur le Recteur Martin déclarait:

 

" Les tablettes sont un moyen essentiel pour mettre en œuvre une pédagogie différenciée, elles encouragent l'esprit de découverte et la créativité des enfants....

"Cette démarche départementale est en totale cohérence avec le projet du Ministère de l'Éducation nationale de faire entrer l'école dans l'ère du numérique"


En octobre 2014, Monsieur l'Inspecteur d' Académie du Jura, quant à lui, annonçait un retour d'expérience très positif sur l'utilisation des tablettes numériques.

 

Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes

Le projet tablettes porté par la majorité socialiste était fortement encouragé et accompagné par l'Education nationale. Le Rectorat s'est investi dans la formation des enseignants  et la conception d'outils numériques. 

Nous avions prévu d'équiper tous les Collégiens sur quatre ans en commençant par les classes de sixième .
 

Notre objectif était avant tout pédagogique: l'installation de manuels numériques, comme plusieurs collèges l'avaient déjà fait,  permettait de résoudre la problématique du poids des cartables.

L'extrême souplesse de l'outil ouvrait des possibilités sans précédents d'accès à de nombreuses ressources disciplinaires ou culturelles.
Les classes de collège sont reconnues comme le moment le plus favorable pour lutter contre la fracture numérique, pour délivrer à des pré-adolescents une formation raisonnée et citoyenne de l'utilisation d'Internet et des réseaux sociaux.

 

Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes

Pour une fois le Jura, précurseur, s'engageait sur la voie de la modernité. 

Mais depuis le basculement à droite, la nouvelle majorité fait le chemin inverse, elle a décidé de ne pas reconduire l'initiative, sans bilan, ni concertation. C'est un an de travail des professeurs anéanti, voire plusieurs pour les trois collèges expérimentaux. Beaucoup d'enseignants s'étaient investis pour développer des pratiques innovantes, des outils diversifiés pour un meilleur accompagnement des élèves en particulier de ceux en difficultés. 

Beaucoup avait fait de la tablette un véritable outil pédagogique, au coeur de l'évolution de l'école.
Tous les départements, aujourd'hui, s'engagent dans le collège numérique,et veulent parier sur l’avenir, en investissant sur des dépenses actives, capables de préparer l'insertion des jeunes dans la société de demain qui sera numérique, qu'on le veuille ou non.

C'est une véritable révolution culturelle qui s'annonce, l'école ne pourra rester en dehors du tableau! L'intégration de ces nouveaux outils est inéluctable, tant les nouvelles technologies envahissent nos vies!

Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Rentrée 2015 : Avec de gros cartables et sans tablettes
Repost 0
Published by Danielle Brulebois
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 14:45
La carte avantages Jeunes Jura 2015 est disponible depuis le 1er septembre!!

Depuis 22 ans, dans la continuité républicaine des assemblées qui se succèdent, la Carte Avantages Jeunes fait le bonheur des petits et des grands.

A 7 € c'est le bon plan de rentrée avec 2000 réductions ou avantages dans les domaines de la vie pratique, de la culture, des loisirs, du sport, du shopping, et des voyages.

Avec ses nouveautés, comme l' espace personnel ( www.jeunes-fc.com) elle connait chaque année un succès grandissant.

Une application Iphone permet maintenant de rechercher facilement les gratuités ou réductions sur les transports, les entrées au cinéma, au théâtre, au musée, aux matchs, aux festivals, les forfaits ski, l'accès à la médiathèque, les voyages vers Marseille, Florence ou Paris.

 

La carte avantages Jeunes Jura 2015 est disponible depuis le 1er septembre!!
La carte avantages Jeunes Jura 2015 est disponible depuis le 1er septembre!!

Pas moins de 26 000 cartes ont été distribuées lors de la précédente édition grâce aux municipalités de plus en plus nombreuses qui s'impliquent à nos côtés pour en faire bénéficier le plus grand nombre !

Le Conseil régional est le financeur et l'acteur essentiel de l'opération.

le Conseil départemental enrichit l'offre avec ses propres propositions.

La majorité précédente, les a voulues utiles, pour aider les  jeunes dans l'acquisition de l'autonomie, du sens des responsabilités, du goût de la pratique artistique et sportive.

 

 

La carte avantages Jeunes Jura 2015 est disponible depuis le 1er septembre!!

 

Nous avons associé l'aide au permis de conduire à la formation obligatoire aux premiers secours PSC1 dispensée par les Pompiers, afin de responsabiliser et sensibiliser les jeunes aux dangers de la route avant qu'ils ne prennent le volant.

Cette année 500 jeunes ont été aidés pour passer leur permis, 100 pour le BAFA et 20 dans leurs projets jeunes.

Les coupons musique et danse et les coupons sports ont permis une réduction du tarif lors de l'inscription annuelle pour 2000 bénéficiaires.

Les aides au départ en colo, vacances et classes de découverte ont été attribuées à de  nombreuses familles.

 

Ces aides destinées à la jeunesse font l'unanimité des votes des Conseillers départementaux, elles représentent 300 000 euros pour le Conseil départemental, auquel s'associent d'autres acteurs publics comme la Caisse d'Allocations Familiales du Jura et la Direction Départementale de la Cohésion sociale et de la Protection des Populations pour environ 100 000 euros.

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 09:08
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs

Admirons encore les jolies couleurs du Jura en fleurs, avant que le temps d'automne ne les ait fripées!

 Que leur commune soit inscrite au concours du fleurissement ou pas, les bénévoles et les élus se mobilisent chaque année davantage pour améliorer le cadre de vie, embellir le patrimoine et l'espace public.

Les habitants ont fleuri avec goût et passion leurs habitations.

A croire que le soleil de plomb de cet été a favorisé la créativité et la diversité!

 

Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs
Le Jura en fleurs

Comme chaque année le jury départemental a sillonné le Jura de haut en bas.

Notre parcours fut riche de belles découvertes et de chaleureux échanges.

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 20:48
Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!

A  Sellières,  Commenailles, Ruffey, ou Chaumergy,  la fête de la musique a réuni toutes les générations autour des musiciens locaux pour un grand moment de partage et de convivialité.
La fête de la musique s'est inscrite dans les mœurs et dans les coeurs, à la ville comme à la campagne où généreuse, chaleureuse et remplie de surprises elle garde son esprit initial.
Scène improvisée , elle révèle chaque année de nouveaux talents!

 

Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!

L' injonction officielle de Jack Lang à renouer avec tout ce qu' un peuple  faisait depuis des lustres: chanter, danser et s'exprimer par la musique dans les rues connaît toujours autant de succès . La fête de la musique, le 21 juin  est une idée géniale qui est devenue internationale.

Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!

Elle montre que les pouvoirs publics doivent rester les acteurs essentiels de la vie culturelle.Je ne vois pas aujourd'hui qui pourrait oser la remettre en cause, mais il ne faudrait pas non plus qu'elle soit prétexte à donner une bonne conscience culturelle,  le temps d'une journée, en ce département où la culture festive et populaire est  un besoin, et où comme le disait Beaumarchais tout finit par des chansons !

 

Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!
Vive la Fête de la musique!
Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans canton
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 21:55

Principales décisions:

Situation financière du Conseil départemental:

Budget principal: 316 445 876 €

- sommes mandatées: 121 170 640 €

- emprunts encaissés en 2014: 30 M€

- emprunts disponibles pour 2015: 36 M€ ( 26 M€ votés au budget primitif)+10M€ non réalisés en 2014 et reportés sur 2015

 

Programme départemental d'insertion

Le Conseil départemental conventionne avec des structures à vocation sociale qui reçoivent des subventions pour mettre en oeuvre  un accompagnement socio-professionnel vers l'emploi et vers l'autonomie des bénéficiaires du RSA :

123 000 € versé à 10 structures dont:

- ALDESS à Poligny: 30 000€

- ADLCA  à Bletterans: 52 000€

- CCAS Lons: 99 000€

 

ADLCA à Bletterans

ADLCA à Bletterans

Aides aux entreprises:

Aux côtés de la Région le département octroie des aides individuelles aux entreprises sous forme d'avances remboursables ou de subventions.

- avance remboursable CR Finance à Saint Claude: 50 000€

 - subvention de 15 000 € à CEMO à Saint Claude.

 

Habitat : efficacité énergétique:

Les propriétaires occupants ou bailleurs (dans le cadre d'un conventionnement à loyer maîtrisé)  peuvent obtenir des aides ANAH ou FART ( fonds d'aide à la Rénovation Thermique)

Attribution de 176 582€ d'aides ANAH et de 23 000€ du département dont dont 4dans le canton de Bletterans

 

Internet par satellite:

Depuis 2013 le conseil départemental prend  en charge à concurrence de 500 € les frais d'accès à Internet par satellite pour les particuliers, entreprises, services non couverts par une autre technologie:

23 foyers aidés pour 9 629 € ( aide de 500€ maxi) dont 3 dans le canton de Bletterans

ce  qui porte à 374 le nombre de bénéficiaires depuis 2013

 

 

 ASEAJ ( association de sauvegarde de l'enfant à l'adulte du Jura)

subvention de 42 000€ pour sa mission de protection de l'enfance en lien avec les services dudépartement.

CULTURE

- 4 000€ pour l'ensemble Justiniana avec lequel nous avons initié en 2014 un programme d'actions  pour la sensibilisation à l'art lyrique dans les collèges.

- 60 000 € pour la ville de Dole avec laquelle nous avons initié en 2013 un partenariat culturel sous forme de convention sur 3 ans pour le festival Cirque et Fanfanres:

 

Cirque et Fanfares 2015 à Dole
Cirque et Fanfares 2015 à Dole

Cirque et Fanfares 2015 à Dole

AGRICULTURE

- 1 500€ à Terre de liens pour son action solidaire pour l'accès au foncier et pour la journée "Portes ouvertes" à la Ferme du Jointout à Chapelle Voland.

- 1 500€ au syndicat des Eleveurs de chevaux du Jura pour le concours départemental

 

 

Concours 2014 à Salins

Concours 2014 à Salins

CLIMAT ENERGIE:

 Le conseil départemental soutient les les initiatives visant à maîtriser l'énergie et à favoriser les énergies renouvelables.

- 8359 € d'aide ( 20%) à Molinges pour la réalisation d'une chaufferie bois

 

REPARTITION DES AMENDES DE POLICE:

Le département bénéficie de subventions au titre des amendes de police.

Sur la dotation de 2015 qui est de 371 400€ il reste 212 400€

- répartition de 13 400€ pour 5 communes

 

BORNES ELECTRIQUES

Le Trophée des territoires électromobiles  a été décerné au Conseil général du Jura pour sa politique en faveur du développement durable et du déploiement d’infrastructures de recharge sur l’ensemble du département.

En 2014, en effet,  le Conseil général a décidé d'installer 46 bornes de recharge pour les véhicules électriques et hybrides pour un montant de 400 000 €

l'ADEME finance à 50%, la région à 10%, le département finance le reste, les communautés de communes assument l'entretien. Monsieur le Préfet de Région nous associe au marché lancé par la Préfecture.

 

 

Commission permanente du 15 juin 2015 Commission permanente du 15 juin 2015

 

COLLEGES

Le conseil général finance l'équipement mobilier des collèges

- équipement en mobilier de 3 collèges pour un montant total de subventions de92 200 €, dont une de 18 700€ pour le collège de Chaussin ( mobilier de restauration)

Collège de Chaussin rénové en 2012-2013
Collège de Chaussin rénové en 2012-2013

Collège de Chaussin rénové en 2012-2013

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA