26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 19:15

ONM-Buffard-08247.jpg

 

Monsieur le Député-Maire,

Monsieur le Sénateur,

Monsieur le Conseiller général,

Mesdames et Messieurs les Maires et les Elus,

Mesdames et Messieurs les Présidents d’association

Mesdames et Messieurs les membres et bénévoles de l'Association Valentin Haüy 

Mesdames, Messieurs,


    Cher Monsieur Buffard,

 

« Ce qui compte dans la vie, c’est ce qu’on a fait pour les autres » disait André Malraux.

Vous avez fait tant de belles choses dans votre vie, M. Buffard, qu’elles comptent non seulement pour notre département, mais pour la Nation toute entière. Aujourd’hui, la Nation tient à vous en remercier, en vous élevant au grade d'Officier de l’Ordre National du Mérite.

 

Le Conseil général, que je représente, est à la fois ému et heureux que votre vie d’engagement soit solennellement récompensée. Le département tout entier est  honoré que l’un des siens soit distingué par cette très haute décoration dont l'intitulé évoque deux notions : mérite et nation.

Le mérite: votre mérite, Monsieur Buffard, c'est celui d’un honnête homme comme on aurait dit au 17ème siècle, d' un homme de bien qui a su inscrire sa vie à la croisée du plus personnel et du pus universel, en mettant ce qu'il a de meilleur au service de l’intérêt général.

Votre droiture, votre intégrité, votre sens du devoir, la force de votre engagement au service des valeurs républicaines, toujours dans la discrétion et la modestie, suscitent admiration et respect unanimes. La présence nombreuse de personnalités, de la grande famille du handicap et de l’association Valentin Hauy, de vos collaborateurs, de vos amis, de votre famille est la marque de la profonde estime que nous vous portons tous.

 

La Nation: c’est la Nation entière que vous avez servie par une quantité de générosité, de dévouement manifestés dans une société où l’Etat a de plus en plus besoin de la civilité, de la citoyenneté, et des efforts de tous pour faire vivre la solidarité.

  Vous êtes de ceux qui avez contribué fortement à améliorer la condition de vie des porteurs de handicap, en particulier de la déficience visuelle au niveau départemental et national.

Vous avez combattu inlassablement pour faire tomber les barrières. Avec vos équipes de bénévoles, vous avez contribué à changer le regard de la société et des politiques sur le handicap, qu’il soit moteur ou mental.

 Et bien avant la loi du 11 février 2005 qui affirme les devoirs et la responsabilité de la nation vis-à-vis de tous, y compris de ceux qui sont différents, vous avez été force de persuasion et de propositions.

    Par votre travail, votre expérience, votre éclairage vous avez participé à l’affinement des connaissances, à la définition des besoins, à l’amélioration des techniques pour faciliter la vie quotidienne des déficients visuels.

  Vous avez apporté des idées innovantes pour leur redonner  une autonomie, la plus large possible, dans les déplacements, la lecture ou les usages numériques par exemple. 

  Vous avez fait progresser l’accompagnement des mal voyants, et la formation des ceux qui les entourent.

  Vous avez combattu avec courage et détermination pour faire avancer le droit à la compensation du handicap et à l’insertion professionnelle.


Vous avez surtout sensibilisé au respect du projet de vie de chacun.

Vous avez redonné dignité, confiance et joie de vivre à tous ceux qui fréquentent votre pôle accueil écoute.

Vous avez su, M. Buffard, élever votre association au premier rang  des associations oeuvrant pour l’intérêt général et donner du sens à la politique du handicap.

 

 Le Conseil général en a bien conscience et compte tenu de l'importance départementale de vos actions, nous avons tenu avec mes collègues ici présents,  à vous aider financièrement de rmanière encore plus significative dans votre fonctionnement, et dans l' équipement de votre nouveau local, local enfin digne des services que vous apportez.

Vous nous l’avez bien rendu et vous avez, M. Buffard, participé activement à la construction du schéma départemental du handicap et de la dépendance. Vos remarques nous ont été très utiles pour les dispositifs à mettre en place dans le cadre de la loi sur l'accessibilité des collèges et des bâtiments publics. Votre collaboration nous est précieuse aussi au sein de la MDPH,  et de nombreux organismes. Car malgré les progrès médicaux dans ce domaine, comme on vit plus âgé, et les modes de vie y contribuant, les besoins de la malvoyance sont grandissants dans le Jura.


Votre engagement bénévole durant  plus de 20 ans, M. Buffard, nous livre un message essentiel : la différence, qu’elle soit physique ou mentale, est une richesse, source de renouveau, individuel et collectif, elle est un fabuleux moteur d’innovation et de créativité.

Cette médaille qui vous est aujourd'hui décernée, étoile aux signes de la République symbolise l'idéal qui, à votre exemple doit nous animer.

Vous nous donnez, M. Buffard,  une véritable leçon d’humanisme, d’humilité, de courage et d’amour, amour de la vie, amour de l’autre.

Comme Saint Exupéry, vous nous avez appris que finalement « on ne voit bien qu’avec le cœur, et que l’essentiel est invisible avec les yeux ».

 

 

 Merci M. Buffard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans DISCOURS