19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 23:14

 pupilles.jpgLes Pupilles de la Nation attendent toujours l'égalité d'indemnisation à laquelle elles ont droit.

Leur enfance a été marquée par  l'irrémédiable, l'inacceptable, le deuil qui bouleverse toute une vie.

La Nation leur doit reconnaissance, mais le décret d'indemnisation unique n'est toujours pas sorti. Sous prétexte de plan de rigueur, Sarkozy y voit une niche fiscale !

Le changement, demain, c'est aussi le respect des engagements, le respect du lien sacré qui nous unit aux héros de notre histoire,  le respect du sacrifice de leurs enfants.

Comme dans l'esprit de la loi de 1917, à égalité de souffrance, égalité de réparation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans POINTS DE VUE & TÉMOIGNAGES