22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 00:00

         DSC00394-copie-2.JPG                            

  Le Conseil Général soutient la CAPEB.

  

 

  La CAPEB a développé de remarquables outils de sensibilisation en direction des jeunes.

Les Artisans Messagers  bénévoles vont à la rencontre des collégiens pour leur faire découvrir l'entreprise et les métiers du bâtiment.

 J'ai souhaité que le Conseil Général soutienne cette action pertinente qui est très utile à l'orientation de nos jeunes.

 Nous avons donc participé au financement du véhicule des Artisans Messagers.

 

 

DSC00390-copie-1.JPG

 

 

 Notre convention d'engagement a été signée à la CAPEB, lors de la journée portes ouvertes,par le Président Perny.

 A cette occasion, il a rappelé que le soutien de l’artisanat et la valorisation des entreprises jurassiennes constituent des enjeux importants pour la majorité du Conseil général du Jura.

C’est pourquoi nous avons initié depuis la fin d'année 20111, un partenariat fort avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Nous avons  aussi renforcé notre accompagnement en doublant sa subvention de fonctionnement:140 000€.

 

 Les PME et TPE sont le moteur essentiel de l'économie dans le Jura, elles concentrent

90 % des emplois dans notre Département qui est une terre de très grande tradition artisanale..

 

Dans  notre département fortement touché par les suppressions d’emplois : paru-vendu Alizéo… nous ne  pouvons que faire l’éloge de la réussite du modèle de la petite entreprise du bâtiment,  créatrice de richesse, de services et d’emploi de proximité, sans délocalisation.

 

Dans le contexte actuel, nous avons cependant  bien conscience des difficultés de   "la première entreprise du Jura" mise à mal par les décisions du gouvernement et des parlementaires:loi de modernisation de l’économie, régime de l'auto-entrepreneur, TVA à 7%, difficultés d'accès à la commande publique, raréfaction des ressources des collectivités...

 

Le célèbre adage ,« Quand le bâtiment va, tout va » était répété par nos grands parents et nos parents. Il a été lancé à l'Assemblée Nationale par Martin Nadeau en 1846,  ancien maçon alors député de la Creuse. Ce bon sens populaire semble aujourd’hui faire défaut à la majorité UMP du Palais Bourbon.

 

Mais revenons à l'action des Artisans Messagers:

 

Durant toute une journée, les collégiens assemblent une charpente, posent des tuiles sur un toit, montent un escalier, installent un réseau électrique, un lavabo. Ils construisent une véritable petite maison assistés par l’Artisan Messager. Les jeunes manipulent des matériaux réels et de vrais outils dans une situation authentique. L’intérêt de cette opération est reconnu par le Ministère de l’Education Nationale.

 

 

 

                                    DSC00388.JPG

 

La maquette permet de découvrir les métiers de :

o    Maçon

o    Couvreur

o    Charpentier

o    Menuisier

o    Plâtrier

o    Peintre

o    Serrurier-Métallier

o    Maître-Verrier

o    Carreleur

o    Electricien

o    Plombier

o    Installateur thermique

Au collège  les  jeunes en quête d’orientation doivent choisir un parcours.

 Les Artisans Messagers leur apportent des informations précieuses , répondent à leurs interrogations  sur des métiers souvent méconnus. Ils leur font découvrir le travail manuel de manière concrète, en leur faisant toucher les matériaux, manipuler les outils, et  partager la noblesse de la tâche.

Cette valorisation des métiers manuels est une nécessité non seulement  pour l’économie,  la transmission des entreprises et des savoir-faire  mais aussi pour nos enfants qui ne peuvent pas tous poursuivre des études universitaires .L'épanouissement d'une vie professionnelle ne passe pas forcément par de longues études.

.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans POINTS DE VUE & TÉMOIGNAGES