7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 21:02

  agenda-21-1.jpg

L'agenda 21 du Conseil général du Jura a été lancé officiellement vendredi 5 octobre.

 

 

 Dès 2008, alors dans l'opposition, puis en 2011 j''avais proposé l' amendement Agenda21 

suivant: 

 

"En 2008, je vous proposais déjà  de nous engager dans un Agenda 21, l'agenda 21 n'est pas un épouvantail, c'est une méthode de travail, et  il peut être modeste au départ. Chacun peut l'établir à son rythme, à sa convenance. Il a le mérite de faire réfléchir et travailler ensemble les personnels des services, les élus et nos concitoyens. Le département du Jura a déjà pris des mesures pour l'environnement, il serait intéressant maintenant de travailler dans la transversalité et de mettre en oeuvre ces principes de développement durable dans toutes nos politiques.

 

 

 mais il aura fallu attendre le changement de majorité pour qu'il voie le jour.

 

Notre département était  le seul de la région Franche Comté à ne pas disposer de cet outil.

Nous avons  une longueur de retard, les premiers agendas 21 ont vingt ans !

La plupart des collectivités en sont  à faire le bilan des Agendas 21 première génération. Constatant qu'ils s'essoufflent, aujourd'hui, elles s'engagent dans les agendas 21 deuxième génération,  c'est le cas du Conseil régional de Franche Comté.

  L'Agenda 21 peut être décliné à toutes les échelles de territoire : nationale, régionale, départementale, intercomunale, communale et celà renforce l'exigence de mettre en cohérence toutes les initiatives.

Il y a dans le Jura des autres  dispositifs qui ont aussi des objectifs  de développement durable:  plans climats, Natura 2000, contrat de rivières, SDAGE, , trames vertes et bleues... avec des résultats loin d'être en  rapport avec l'importance de l'argent public investi si l'on en juge à l'état de l'eau de nos rivières, de l'air et de la biodiversité...  

Pour qu'il ne soit pas un voeu pieux de plus, un Agenda 21 doit se construire collectivement et  reposer sur des principes de participation active du public, d'innovation et d'évaluation intégrant développement économique, politiques sociale et culturelle, protection et valorisation environnementale...

 

  fraisans.jpg

                       Composteurs au collège de Fraisans

 

 Les collèges jurassiens ont été en avance sur les politiques, et l'on peut saluer les enseignants qui les ont mis en oeuvre dès 2008 dans les collèges de Saint Claude, Lavans , Poligny, Champagnole, Nozeroy et Fraisans.

Aujourd'hui, huit nouveaux collèges se sont engagés dans la démarche:

Saint Amour,Bletterans, Mont sous Vaudrey,Saint Laurent, Clairvaux, Moirans et Arinthod.

 

 bletterans1.jpg

                           Tri des déchets à Bletterans

 

 De nombreuses actions, en corrélation avec les enseignements et l'éducation nationale ont été initiées: mise en place de composteurs, réduction du gaspillage alimentaire, cuisine durable, utilisation de papier recyclé, amélioration du cadre de vie, économies d'eau, formation d' écodélégués..

 

poligny2.jpg.

                 Potager au cllège de Poligny

 

Autant d'innovations  pour impliquer les jeunes afin qu'ils comprennent mieux les enjeux environnementaux, et deviennent les acteurs de leur avenir.

 

La promotion du développement durable et supportable nous concerne tous chaque jour.  

 

C'est par l'éducation que l'on réussira la préservation de l'environnement, le développement durable de notre société et de l'humanité tout entière.

C'est le rôle de l'Agenda 21. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA