4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 19:58

Clairvaux - Samedi 1er septembre 2012


Mon intervention:


Monsieur le Sénateur,

Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs les Maires et Elus,

Monsieur le Président et les Amis de l’Orgue,

Madame la Marraine,

Messieurs les Prêtres,

Mesdames et Messieurs les Présidents d’association,

Mesdames et Messieurs les Artistes , Musiciens et acteurs culturels,

Mesdames et Messieurs,


DSC00758.JPGC’est une grande joie et une grande émotion pour nous tous  que d’inaugurer l’Orgue du Pays des Lacs et de partager ensemble ce moment privilégié et solennel.

Il s’agit d’un événement exceptionnel, cette date restera dans les mémoires jurassiennes, elle marque l’histoire de l’art sacré de notre département car c’est le premier orgue du genre, signé Bernard Aubertin, qui est installé dans le Jura.

L’œuvre qui nous rassemble est une œuvre majeure. Si le Pays des Lacs a la chance de l’accueillir , c’est qu’elle est le fruit de la convergence de la ferveur et de la détermination de tous ceux qui ont porté et cru en ce projet. Je sais ce qu’il leur en a coûté de temps et de courage. Nous pouvons remercier toutes les personnes qui ont contribué à l’avènement de ce moment magique : Madame la Marraine de l’orgue, la communauté paroissiale de Notre Dame de l’Isle, les habitants du Pays des Lacs, les élus et surtout l’association des Amis de l’Orgue présidée par Monsieur Jean-Claude Gaillard. Grâce à votre enthousiasme pour cette entreprise, notre patrimoine s’enrichit. L’orgue du Pays des Lacs témoignera devant les générations futures du dynamisme de la vie culturelle et du talent des créateurs de ce début du XXIème siècle.

Mais pour réaliser cette œuvre hors du commun, il fallait un artisan d’art exceptionnel, vous l’avez trouvé,  Monsieur Aubertin a su exécuter cette commande de façon magistrale. Sa renommée n’est plus à faire, il est connu dans le monde entier pour son savoir-faire et dans les plus hauts lieux pour ses créations prestigieuses.

Monsieur Aubertin, votre manufacture est l’honneur et la fierté de notre département et au nom du Président du Conseil Général et de mes collègues Conseillers généraux, je vous fais part de la reconnaissance et de la considération de notre collectivité.  Je sais que vous vous êtes investi corps et âme dans ce projet jurassien. La construction d’un orgue neuf est un travail de longue haleine qui exige de nombreuses qualités et compétences requiert des connaissances scientifiques, la maîtrise des techniques, une grande capacité d’invention et du génie créateur.
Par cette alchimie subtile, vous avez fait de l’instrument de musique une véritable œuvre d’art. L’orgue s’insère dans son écrin et s’impose par sa perfection et sa beauté comme si l’église Saint Nithier l’attendait depuis des siècles en son chœur, comme un accomplissement pour magnifier son architecture  et nourrir encore mieux l’œil et l’esprit.

Tel un magicien, vous avez su emprisonner la beauté dans les principes de mécanique, les lois de la physique et des propriétés des métaux. Vous avez su donner spiritualité et âme à la matière inerte. Madame la Marraine, peut être fière de son filleul  car aujourd’hui, nous revient en mémoire cette phrase de Balzac : « l’orgue est le plus grand, le plus audacieux, le plus magnifique de tous les instruments de musique créés par le genre humain ». La manufacture de Courtefontaine s'inscrit dans la lignée des grands bâtisseurs et des grands créateurs.

Le Conseil Général du Jura unanime a été heureux de vous soutenir et de vous accompagner de façon importante dans cette création.

Dans un monde où règne la standardisation et le jetable, il nous faut cultiver le goût et la fierté de l’excellence, encourager les créateurs d’art et les métiers manuels qui font, comme vous, rayonner notre département et le Made in Jura  au-delà des frontières.

Ce soutien est déterminant pour l’avenir des métiers d’art, pour la transmission des savoir-faire rares mais aussi pour soutenir l’intelligence et le génie contemporain.

Ccomme Cavaillé Coll, Monsieur Aubertin, vous pouvez dire de votre orgue  « qu’il est un trait d’union entre l’art d’hier et l’art de demain. »


DSC00754.JPG

L’arrivée d’un nouvel instrument est en effet pleine de promesses : c’est la création d’un nouveau lieu de culture, l’ouverture sur de nouvelles pratiques artistiques pour les jeunes et votre école de musique, la perspective de découvertes, de partage, de rencontres  et  de nouveaux liens entre les hommes. C’est la promesse d’un nouveau rayonnement culturel à l’échelle du Pays des Lacs et du département tout entier.

Cet investissement que vous avez voulu et que nous avons soutenu illustre notre ambition commune pour la culture afin qu’elle soit accessible à tous et qu’elle irrigue comme une sève nos territoires ruraux.

La culture n’est pas un luxe ni un supplément d’âme, elle est source d’attractivité pour nos territoires, créatrice de richesses tant matérielles que spirituelles. Elle rassemble et unit les hommes. La soirée organisée ce soir pour l’arrivée de l’orgue en est un bel exemple. Grâce au talent des organistes virtuoses qui vont lui donner vie  ce soir pour nous, je suis certaine, que souvent et longtemps on demandera au Président et aux Amis de l’orgue « de la musique avant toute chose » à Clairvaux, pour le Pays des Lacs et pour tout le Jura.

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA