23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 00:45

Inauguration de la 1ère tondeuse autoportée thermique à l’hydrogène.

La République a besoin de savants : leurs découvertes, leurs applications et le rayonnement qui s’y attachent contribuent à la grandeur et à la richesse d’un pays.

Dole – 15 mars 2012

 

dole hydrogéne

Mon intervention :

 

Le Conseil Général que je représente aujourd’hui se félicite de cette prouesse Made in Jura. J'ai bien conscience de vivre un moment exceptionnel, une date historique avec l’inauguration de la tondeuse Baya équipée d’un moteur à hydrogène. Nous adressons nos plus vives félicitations à tous les acteurs de ce prototype et en particulier à la société Mahytec qui a résolu le problème de stockage sous forme solide, la molécule d’hydrogène étant stockée sous forme d’hydrures.

 

Nous pouvons voir là une porte de sortie pour de notre dépendance aux hydrocarbures. Le moteur à hydrogène est une technologie non polluante qui pourrait remplacer le moteur à essence. Il n’émet ni CO2 ni CO, ses produits de combustion sont la vapeur d’eau. Il devient urgent de trouver des alternatives aux énergies actuellement utilisées : le nucléaire montre ses limites. Les agrocarburants sont contestés. Dans la belle plaine du Finage ici même, la consommation de terres agricoles par la filière agrocarburants (l'huile avec le colza ou l'alcool avec le blé et le maïs) se fait au détriment des denrées alimentaires et de l’agronomie. Les conséquences sur l’environnement et l’empreinte carbone vont totalement à l’encontre des objectifs de développement durable.

 

Ce nouveau modèle énergétique est une solution prometteuse avec un développement et des applications qui trouveront toutes leur place sur le  Parc à vocation départementale Innovia. Idéalement situé au cœur de l’Europe, pas loin de Dijon, Lyon, Genève, près d'un aéroport, de l'autoroute, du canal, ce grand parc de l'excellence industrielle a maintenant un bel avenir.

 

Il a reçu le premier prix du Palmarès de l’Architecture 2012 du CAUE du Jura et le jury que je présidais l’a primé pour la qualité de la réflexion environnementale, pour les conditions de travail remarquables, mais surtout pour l’ambition annoncée des objectifs.

 

La filière hydrogène, les activités autour du Pôle Véhicule du futur seront des filières d’excellence qui auront toute leur place sur le grand parc industriel Innovia. Elles vont contribuer à relever les défis du XXIème siècle. La synergie établie avec SOLVAY est un atout de réussite. Dès sa création, au début du siècle dernier, SOLVAY s’est propulsée aux avant-postes de la révolution industrielle. Sa passion pour le progrès technologique, scientifique et social ne s’est jamais démentie.

 

Maintenant je voudrais souligner l’engagement important de nos collectivités (le Grand Dole, la Région, le Conseil général) pour l’essor économique et leur soutien à l’innovation. Le pôle de dévelopement du véhicule du futur que le Conseil Général soutient avec la Région organise les compétences sur notre territoire. Ce positionnement stratégique permettra de relever le challenge de la compétitivité et créera les emplois de demain.

 

Il me reste à saluer le courage et la pugnacité des chercheurs et des ingénieurs de l’Université de Monsieur Condé. Il est indispensable de ne pas sacrifier la recherche sous prétexte d’économies budgétaires. Il faut leur donner les moyens de s’équiper et des crédits de fonctionnement à la hauteur des enjeux.

 

La République a besoin de savants. Leurs découvertes, leurs applications et le rayonnement qui s’y attachent contribuent à la grandeur et à la richesse d’un pays !

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans DISCOURS