17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 15:48
Aire de Grand Passage, suite
Aire de Grand Passage, suite

Dans le journal "le Progres"du 16 avril on peut lire que le président du Conseil départemental "botte en touche pour l'implantation de l'Aire de grand passage à Ruffey, qu'il n'a jamais été convoqué pour débattre de la question et qu'il pense élémentaire au préalable de demander l'avis de la commune"  !

Le choix du Président d' ECLA ne semble donc pas être cautionné par le Conseil départemental. 

S' il n'a pas la charge de construire les aires d'accueil de grand passage qui incombe à l'agglomération, le conseil départemental a bel et bien son mot à dire.

Il a la compétence de valider la localisation précise des aires dans le cadre du schéma départemental d'accueil des gens du voyage. Commission qui n'a pas été réunie depuis 2014! Je continue à penser que la zone de Ruffey n'est pas le meilleur endroit. Je fais entièrement confiance aux habitants de Ruffey et Saint Didier qui connaissent parfaitement leur territoire et cette zone de bois .

"S'ils ne la survolent pas en avion", eux, ils mettent les bottes toute l'année pour y travailler de génération en génération. Cette zone est très humide, infestée de moustiques, la plupart du temps impraticable.

Pour y accueillir des centaines de caravanes, il faudra construire un immense socle bien ancré, en dur, bétonné, qui coûtera très cher. Je pense qu'il est du devoir des élus de chercher la solution la meilleure possible et de faire des propositions.

C'est ce que j'ai fait en proposant des terrains inoccupés, et sans destination appartenant au Conseil départemental

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois