7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 16:04
Soixante - dixième assemblée générale la CAPEB. JURA
Soixante - dixième assemblée générale la CAPEB. JURA
Soixante - dixième assemblée générale la CAPEB. JURA
En cette soixante-dixième Assemblée générale de la CAPEB à Courlaoux, c'était le dernier discours de Sylvie Loupias, en tant que présidente. Les nombreux témoignages de sympathie et de remerciements sont venus saluer ses compétences et son dévouement sans faille au service de l'artisanat Jurassien. J'ai eu l'occasion de travailler avec elle et j'ai pu apprécié son courage, son ouverture d'esprit et sa droiture. Toujours à pied d'œuvre pour défendre les entreprises et les encourager à entrer dans la modernité, ( Eco-artisans, Handibat , formations ) elle s'est aussi beaucoup engagée dans la transmission des savoirs et la valorisation des métiers manuels auprès des jeunes jurassiens. ( Artisans Messagers) 

 

Dans le contexte actuel, tout le monde a bien conscience des difficultés

de "la première entreprise du Jura".

Il y a la conjoncture de crise mais aussi les conséquences de la directive Bokenstein de 1996, et des lois de modernisation de l'économie de 2010, avec, pour les petites entreprises, les difficultés d'accès aux marchés publics depuis le principe de concurrence libre mais souvent faussée, les ouvriers détachés et le dumping social, le travail au noir..

Après les discours politiques, Monsieur le Préfet a livré un message rétablissant quelques vérités. Jamais les communes du Jura n'auront autant reçu de dotations d'équipement qu'en 2015: 8 M€ ont été distribués et investis dans des travaux communaux. En 2016, ces dotations seront encore plus élevées.

L'aide à la pierre ( ANAH) a permis d'injecter 6 M€ de fonds de l'Etat dans l' habitat Jurassien. Le nouveau prêt à taux zéro et les lois sur la transition énergétique ont déjà des effets dans le département: les permis de construire pour logement neufs ont progressé de 3,7% en 2015.  Le CICE a rapporté 31 M€ aux entreprises jurassiennes, et la prime au recrutement des PME a déjà concerné 540 emplois,  créés depuis février 2016.

 

 « Quand le bâtiment va, tout va » ce célèbre adage, a été lancé à l'Assemblée Nationale par Martin Nadeau en 1846, ancien maçon, député de la Creuse.

 Un bon sens populaire plus que jamais d'actualité! Chacun doit avoir à l'esprit l'importance de soutenir l'artisanat et le maintien de ses structures comme la CAPEB, la CMA, Initiatives Jura. C'est un devoir pour le Conseil départemental.

Eco-artisans au collège de Poligny avec Sylvie Loupias présidente de la CAPEB

Eco-artisans au collège de Poligny avec Sylvie Loupias présidente de la CAPEB

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois