1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 16:25
Bus et ceinture: lettre ouverte
Bus et ceinture: lettre ouverte

Monsieur le Président du Conseil départemental,


Le tragique accident d'autocar survenu dans le département voisin a bouleversé chacun d'entre nous et en particulier les élus des Conseil départementaux.
Il nous amène à renforcer notre vigilance pour améliorer encore la sécurité des 18 000 jeunes transportés quotidiennement de leur domicile à leur établissement.


Dans le Jura, cette sécurité a toujours été une préoccupation majeure des majorités qui se sont succédées.
( En 2013, avec 96€ par habitant consacré aux transports scolaires, notre institution se classait première au niveau national pour le budget consacré aux transports scolaires.)


En effet, notre département a fait des efforts financiers importants pour faire rouler une flotte de bus récents, de moins de huit ans, tous équipés de ceintures. Nous avons amélioré la sécurité de chaque point d'arrêt.


Depuis quatre ans, l’Institution départementale mène des opérations de "sensibilisation à la sécurité et la citoyenneté dans les transports scolaires".


Malgré toutes ces mesures, un problème essentiel perdure: les ceintures de sécurité sont rarement bouclées.


J'ai pu le constater à plusieurs reprises en voyageant sur notre réseau.
Les mêmes informations nous parviennent de nombreux circuits du département.
Les collégiens et les lycéens ne se sentent pas concernés, ils oublient vite les règles, par insouciance ou négligence. De plus, ils craignent les sarcasmes d'usagers démobilisateurs qui se moquent de ceux qui se sont attachés. Une jeune collégienne m'a confié être obligée de cacher sa ceinture sous son manteau pour ne pas subir les brimades de ses camarades.
Il semblerait que voyager sans être attaché soit devenu une mode.

En voiture, aujourd'hui, petits et grands bouclent la ceinture, c'est devenu un réflexe tout naturel.
En autocar aussi, ce geste doit devenir normal et systématique pour nos jeunes.


Nous proposons que notre collectivité relance des actions de responsabilisation, d'éducation sur çe sujet, de contrôle, voire de sanction.


Elus, parents, principaux, professeurs, grands -parents, voisins, amis ... nous avons le devoir de communiquer, de le dire et de le redire, de la maternelle au lycée, dans le bus comme dans la voiture, la ceinture bouclée peut sauver des vies ! La sécurité des jeunes est l'affaire de tous.


En vous remerciant pour l'attention que vous porterez à ce courrier, je vous adresse mes salutations respectueuses.


Danielle Brulebois.
Conseillère départementale
Canton de Bletterans
Membre de la commission transports

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA