23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 08:14
A Ruffey en zone humide?
A Ruffey en zone humide?

A Ruffey en zone humide?

L'épineux dossier de l'aire de grand passage de l'agglomération de Lons joue l'Arlésienne depuis longtemps. 
Personne ne veut des gens du voyage à sa porte et depuis des années, toutes les tentatives d'implantation sur le bassin lédonien échouent. Comme il devient urgent de respecter une loi vieille de seize ans, c'est à Ruffey,  dans la communauté de communes voisine, Bresse Revermont, qu'une solution par défaut  a été trouvée. 
L'emplacement n'est pas idéal, loin des services et des commerces, situé dans une zone humide, près de l'autoroute et d'une zone industrielle. 

Une aire de grand passage ne doit pas être une zone alibi, elle doit être utilisée. 


J'ai fait une autre proposition: ( courrier adressé au Président du Conseil départemental) 


 Pourquoi ne pas l'installer sur le site destiné aux fameux ECOPARC, situé le long du contournement de Lons, près du rond point du SDIS, au carrefour des voies de communication et à proximité des services et commerces.


Le département, propriétaire de ce terrain, n'est pas regardant en ce moment de se débarrasser de ses propriétés. L'agglomération de Lons pourrait sans nul doute l'acquérir à bon prix....


Enfin je partage entièrement le mécontentement de Madame le Maire et des élus de Ruffey, mis devant le fait accompli et un passage en force. 

Comme leur inquiétude pour le pouvoir de police du Maire qu'ils auraient à exercer sur le lieu, sans moyens et sans police municipale.

 

Quant à ma question sur le possible transfert de la compétence de cette aire d'accueil à la communauté de communes Bresse Revermont gestion et responsabilité ) en janvier 2017, comme le prévoit la loi, elle n'a pas recu de réponse claire de la part du député. 

Ou en terrain stable et sec à la place de l'ECOPARC?
Ou en terrain stable et sec à la place de l'ECOPARC?

Ou en terrain stable et sec à la place de l'ECOPARC?




 Monsieur le Président du Conseil departemental, 


Vous avez engagé la vente de propriétés départementales afin de trouver des sources de rentrées financières.


J’ai l’honneur de vous suggérer une autre piste.

Le Conseil Département  est propriétaire d’un terrain situé sur le contournement de Lons proche du rond-point du SDIS qui était initialement prévu pour la construction d’un éco-parc qui ne verra jamais le jour.
Cet endroit stable, accessible, conviendrait parfaitement pour l’installation d’une aire de grand passage.


Il devient urgent de respecter une loi vieille de 16 ans et de mettre en œuvre notre schéma départemental en lien avec l’agglomération de Lons le Saunier qui peine à trouver un endroit pertinent.


Le choix de la commune de Ruffey-sur- Seille est tout à fait contestable en raison de sa situation dans une zone humide, près d’une zone industrielle  et le long de  l’autoroute. C’est une opportunité financière et au final ce ne sera qu’une aire alibi.


De plus, comme il a été annoncé dans la presse que le Conseil Départemental allait subventionner cette aire de grand passage estimée à 400 000 €,  la cession du terrain pourrait remplacer ladite subvention, ce qui serait une source d’économie notoire pour le département.


Je vous serais reconnaissante d’étudier sérieusement cette proposition et de la soumettre à l’Assemblée Départementale.


Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, mes respectueuses salutations.









        Danielle BRULEBOIS    

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA