4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 22:28
Assemblée générale de Jura- Bétail à Crançot
Assemblée générale de Jura- Bétail à Crançot

Les Conseillers généraux sont toujours invités à l'assemblée générale de Jura-Bétail et je ne manque jamais ce rendez-vous annuel à Crançot.

Le Vice- président en charge de l'agriculture, Serge Outrey, étant empêché, il m'est revenu l'honneur de conclure la séance au nom du Conseil général.

" Nous portons le plus grand intérêt et la plus grande attention aux activités de Jura-Bétail, structure gérée de façon rigoureuse, qui se développe, qui réussit et qui participe à la renommée nationale et mondiale de l'élevage jurassien.

Jurabétail a su établir des relations durables et prospères, avec les collectivités,  les pays étrangers en gagnant leur confiance comme elle a su gagner celle des éleveurs jurassiens, au fil des décennies, car lorsque la confiance en Jura-Bétail est acquise elle l'est pour de bon.

Le rapport d'activités montre que la structure sait aller de l'avant, faire l'usage des nouvelles technologies avec l'usage des tablettes numériques.

 Elle sait aussi oser, oser avec courage l'aventure lointaine en parcourant cette année 9 000 km avec 155 génisses pour aller conquérir un marché en Mongolie.

Valfin, comme chaque année fait parler de lui, et nous sommes heureux d'avoir de bonnes nouvelles de ce vénérable reproducteur qui exporte depuis douze ans un peu du Jura aux quatre coins du monde !

La journée de la génétique à Juraparc soutenue par le Conseil général est l'action communication phare de Jura-Bétail
La journée de la génétique à Juraparc soutenue par le Conseil général est l'action communication phare de Jura-Bétail

La journée de la génétique à Juraparc soutenue par le Conseil général est l'action communication phare de Jura-Bétail

"Vous rendez un véritable service aux éleveurs en leur procurant une autonomie génétique par la commercialisation de génisses, la vente de semences dont vous êtes les leaders.

Vous avez le sens de la communication et vous véhiculez une belle image du Jura, de la marque Made in Jura.

Alors bien sûr vous pouvez compter sur le soutien du Conseil général du Jura qui travaille avec la chambre d'agriculture pour vous être utile.

Nous sommes fiers de notre modèle d'agriculture et en particulier de l'élevage jurassien, nous sommes attachés à ce modèle d'excellence que vous représentez ici, ce matin, avec une filière complète, qui commence avec la génétique, les naissances, le travail des éleveurs, la transformation dans les fruitières, l'affinage dans les caves des affineurs, puis la commercialisation....

Toute cette filière repose sur l'organisation en coopératives, nées dans le Jura. Depuis les Chalon Arlay, elles ont traversé les siècles et les crises, et montrent que dans la mondialisation , elles demeurent un modèle viable qui a toute sa place dans nos sociétés modernes.

Assemblée générale de Jura- Bétail à Crançot

Le Conseil général aide Jura-Bétail dans le dispositif global du Pacte Agriculture de 700 000 €  destiné aux organismes agricoles, et la plupart ont un lien avec l'élevage:

le contrôle laitier, le GDS, le CIGC,les CUMA, le service de remplacement...

Nous participons aussi à la construction, à la rénovation, à la modernisation des coopératives fromagères, la dernière en date est la SCAF des Moussières pour 150 000€ et la prochaine à être aidée sera celle de Tourmont Poligny.

Nous soutenons les filières agroalimentaires, les AOC, et nous travaillons à développer les circuits courts, la consommation de produits jurassiens en particulier dans nos 27 collèges  en coopération avec Agrilocal.

Le laboratoire départemental qui est à vos côtés quotidiennement représente  un effort financier important pour le Conseil général, avec une subvention d'équilibre, mais félicitons nous que les Conseillers généraux qui se sont succédés dans l'assemblée départementale aient eu l'intelligence de travailler dans le même sens pour garder ce bel outil départemental, indépendant, qui est gage de qualité et d'indépendance.

Je pourrais encore citer l'aide directe aux exploitants, le PMBE, plan de modernisation des Bâtiments d'élevage, qui encourage la mise aux normes, la reconversion en lait AOC et l'installation des jeunes.

GAEC de la Corne Commenailles: modernisation et conversion réussie en lait à Comté

GAEC de la Corne Commenailles: modernisation et conversion réussie en lait à Comté

Mais ce n'est pas qu' un soutien financier que vous apportent vos Conseillers généraux, c'est aussi un soutien moral important.

Dans les différentes instances où nous siégeons, nous défendons vos intérêts.

Pour ne donner qu'un seul exemple je citerai le CODERST, le Conseil Départemental des Risques Sanitaires et Technologiques qui examine les demandes d'extension, de construction des bâtiments agricoles ou les dérogations de limites.

Vous pouvez compter sur nous pour répondre aux esprits chagrins qui craignent les nuisances.

Comme je le dis souvent, réjouissons-nous, et soyons bienheureux d'avoir quelques bouses de vaches dans les villages, cela veut dire qu'il y a encore quelques agriculteurs, donc de l'activité économique, de l'emploi, de la vie, du lien social dans la commune avec en prime l'entretien des paysages, le maintien des bocages qui font la beauté de notre département.

Assemblée générale de Jura- Bétail à Crançot
Assemblée générale de Jura- Bétail à Crançot

Mais j'entends bien vos inquiétudes et pour certaines, nous les partageons, concernant Interbull ou la réglementation européenne .

Mais je suis persuadée qu'ensemble , forts de 6 700 élus, 900 éleveurs, vous saurez vous faire entendre, proposer des amendements et exiger des améliorations.

N'avez-vous pas réussi à imposer à l'Europe, le maintien du cuivre, du bois, de la toile qui font l'identité et la saveur de notre Comté?

Pour répondre à notre voisin et ami venu de Suisse, je crois sincèrement que les AOC , les produits de qualité, de proximité sont dans l'air du temps. Ils sont une véritable réponse aux attentes des consommateurs qui ont de plus en plus envie d'une alimentation saine, d'authenticité, de traçabilité et d'éthique marchande dans les échanges.

Quand on consomme du Comté, on consomme un terroir avec ses prairies fleuries, on peut mettre un nom à la vache, à la fruitière du village, mettre un visage sur l'éleveur, un sourire sur celui de l'affineuse..

Enfin pour terminer, je me réjouis de voir que la race Montbéliarde progresse partout dans le monde,

C'est la vache liée à notre campagne, la vache belle et intelligente, robuste et travailleuse, paisible et attachante, emblématique du Jura.

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA