15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 22:05
Signature du Document d'orientation générale 2013-2017 de la politique départementale de sécurité routière

Déclaration commune:

La politique de sécurité routière est une priorité en ce qu'elle s'attache à la protection de la vie humaine. Depuis les années 70, le nombre d'accidents corporels sur les routes du Jura a été divisé par 10, alors que dans le même temps, le trafic routier n'a cessé d'augmenter. Le nombre de tués a, quant à lui, été divisé par 4, étant régulièrement inférieur à 30 par an.

 

Malgré ces statistiques plutôt favorables et encourageantes, le Jura reste un département particulièrement exposé au risque routier en raison de son caractère rural d'une part, et de sa géographie et de son climat, d'autre part. Ces contraintes imposent de nombreux déplacements routiers, par tous les temps et à toute heure, à ses habitants pour se rendre à leur travail, pour les besoins de consommation ou pour les activités, sportives, culturelles ou encore pour les loisirs.

 

Si l'infrastructure pouvait, par le passé, être mise en cause dans de nombreux accidents de la circulation, les aménagements nouveaux et l'entretien des voiries existantes réalisés par les gestionnaires routiers depuis une dizaine d'années ont fortement contribué à améliorer la qualité des réseaux et rendre les routes jurassiennes plus sûres. Il n'existe plus aujourd'hui de « points noirs » routiers dans le Jura.

 

La poursuite de l’amélioration constatée nécessite une mobilisation de l'ensemble des acteurs, par la mise en œuvre de la politique locale de sécurité routière. Elle repose sur l’action de chacun dans son propre champ de compétence et requiert l’échange et la coordination des actions diverses et variées.

 

Les accidents sont, pour une très grande part, dus à des comportements irresponsables de certains usagers.

 

Les services de l'Etat doivent agir dans le cadre d'une politique globale interministérielle dans laquelle la qualité de la coordination est déterminante. Mais ils ne peuvent réussir seuls. La sécurité routière est l'exemple même de la nécessaire coopération qui doit être instaurée entre tous les acteurs institutionnels.

Le  Document Général d’Orientations (DGO) s'inscrit dans le cadre de cette démarche partenariale. Il fixe les enjeux prioritaires de la politique locale de sécurité routière pour les 5 années (2013 à 2017) et propose des orientations d’actions à conduire.

 

Les signataires du DGO  ( Préfet, Procureur et Conseil général ) s’engagent à développer une synergie d’actions avec l’ensemble des acteurs locaux de la sécurité routière pour décliner chaque année ces orientations dans les actions du Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière (PDASR) et à s’assurer de leur pertinence au regard de l'objectif de diminution de l'accidentologie de chacun des enjeux.

 

Par cette déclaration, ils expriment leur détermination commune à faire reculer l’insécurité routière dans le Jura.

 

Ensemble faisons reculer l'insécurité routière dans le Jura.

 

Crédit photos: Jean Michel Hugues Dit Cilles, les Echos du Jura

Signature du Document d'orientation générale 2013-2017 de la politique départementale de sécurité routière
Signature du Document d'orientation générale 2013-2017 de la politique départementale de sécurité routière

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois - dans CONSEIL GÉNÉRAL DU JURA