16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 22:35
Inauguration du magasin de la fruitière de DESNES

Inauguration de la Fruitière de Desnes. Samedi 10 mai 2014

 

Le Conseil général a financé 30% des travaux soit 23 000 €, parce que nous soutenons de façon active l’agriculture du Jura, sous l'impulsion de Serge Outrey qui en a la charge, avec le Pacte agricole et ses  nombreuses aides en direction de l’élevage: financement de l’immobilier et des investissements en matériel des coopératives, des bâtiments d’élevage, de nombreux organismes tels que Jurabétail, le Groupement Sanitaire, le Contrôle laitier, les CUMA, RESA,  le CIGC et la prise en charge d'une partie du coût des analyses de lait  effectuées par le Laboratoire départemental ...

Inauguration du magasin de la fruitière de DESNES

Nous sommes comme vous tous ici présents, attachés à nos fruitières qui sont nombreuses et constituent un tissu diversifié parfaitement réparti sur tout le territoire jurassien.

Elles occupent une place essentielle dans l’économie, l’emploi,  la vie sociale et le développement de nos cantons.

Les coopératives sont nées dans le Jura, elles font partie de notre histoire et de notre patrimoine. Elles représentent un modèle d’organisation qui a traversé les siècles et qui aujourd’hui montre combien il est performant, moderne et adapté aux périodes de crises. 

Elles sont nées dans les périodes de difficultés et de misère, elles ont sauvé des pans entiers d’activités. Ce qui fait leur force et leur réussite, ce sont les valeurs sur lesquelles elles reposent :

- La valorisation du capital humain, du capital travail et de son excellence,

- La solidarité et la convergence vers une cause commune de coopératuers qui réussissent à s’entendre, à partager des décisions collectives, à avoir une vision à long terme, ce qui garantit l’intérêt de tous, et  permet de faire les bons investissements.

- La justice dans la répartition des bénéfices ;

- La pérennité, car les fruitères sont indélocalisables, elles ne se vendent pas, elles se transmettent.

Inauguration du magasin de la fruitière de DESNES

Cet héritage, de valeurs et de savoir-faire, nous le devons aux générations laborieuses de producteurs, fromagers et affineurs qui se sont succédés.

Il faut dire que si le Comté a atteint aujourd’hui une telle réputation, c’est parce qu’ils ont fait des choix éclairés.

Ils ont su se battre pour maintenir leurs fruitières, ces chalets qui restent au cœur de la vie du village alors que parfois les services publics ont disparu, montrant que la détermination d’hommes et de femmes attachés à leur territoire peut relever des défis.

Vous qui avez pris la relève vous vous êtes adaptés aux évolutions de la société, aux réglementations. Vous avez su vous mettre aux normes d’hygiène tout en imposant le maintien du bois, du cuivre, des toiles , ces éléments naturels constitutifs d'une identité ancestrale. 

Enfin, vous avez su prendre la bonne direction, dans une agriculture écartelée entre des objectifs de production de masse à moindre coût, vous avez fait le choix de la valeur ajoutée, de la promotion pour la qualité, de la sécurité alimentaire et de la certification avec le syndicat CIGC et les AOC.

Vous êtes dans l’air du temps car ce modèle répond de plus en plus aux attentes des consommateurs, lassés des scandales de l’alimentation industrielle.

Ici, pas de traders qui spéculent dix fois sur le fruit du travail des paysans, pas de pratiques douteuses et opaques.

Ici, quand on achète du Comté, on achète du terroir de Desnes.

 Ici la coopérative a un nom, la Rondenne, les producteurs et les affineurs ont un visage. On connaît les bocages et les fleurs sauvages des prairiess, et parfois le nom des belles montbéliardes qui y paissent tranquillement. 

Dans les fruitières on achète la naturalité, la parfaite traçabilité, et on contribue à la prospérité d’un système qui respecte l’homme, son travail et  l’environnement.

Le Comté de la Rondenne est affiné dans les caves Rivoire et JacqueminLe Comté de la Rondenne est affiné dans les caves Rivoire et Jacquemin

Le Comté de la Rondenne est affiné dans les caves Rivoire et Jacquemin

Vous avez souhaité développer la fruitière en un lieu convivial, en améliorant l’accueil dans le magasin de vente et en organisant des visites..

Je souhaite prospérité et réussite au pôle de développement local, qu'est la fruitière de la Rondenne, qu'elle soit pour longtemps ce lieu de vie et d’échange qui est l’expression des hommes et de leur territoire.

 

 

Inauguration du magasin de la fruitière de DESNES

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois