1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 23:16
Edouard Martin et Catherine Trautmann, têtes de liste pour le Grand Est

Edouard Martin et Catherine Trautmann, têtes de liste pour le Grand Est

Catherine Trautmann m'a sollicitée pour figurer sur la liste Grand Est comme candidate suppléante pour le Jura.( en position non éligible )

Parce que j'ai pour notre députée européenne une grande admiration et une profonde estime, j'ai accepté d'apporter ma modeste contribution à cette campagne importante pour notre avenir.

 Par son combat pour des valeurs et son bilan exceptionnel , Catherine Trautmann incarne pour moi, l'engagement politique dans toute sa noblesse: honnêteté, dévouement, compétence, courage, simplicité, sincérité respect de l'autre... 

 Catherine Trautmann est une véritable européeene qui connait parfaitement le parlement européen, et les rouages complexes de la mécanique  bruxelloise. Son travail, salué par tous, tous partis confondus, sa connaissance et son expérience font d'elle une députée chevronnée, identifiée par ses collègues européens comme une élue qui compte et qui sait  faire entendre sa voix . (Dernier exemple en date: le 4 avril  2014 victoire de Catherine Trautmann qui a fait adopter ses amendements pour la défense d'un internet libre et ouvert.)

Je sais que le Jura peut compter sur elle pour faire avancer ses dossiers car elle a toujours été présente pour défendre nos intérêts en particulier pour les fonds structurels.

Edouard Martin, tête de liste et Catherine Trautmann sont très complémentaires pour former un binôme gagnant:

Edouard Martin, sait faire autre chose que de la politique, il n'en vit pas et c'est une bonne chose que la politique se renouvelle et s’ouvre à la société civile. 

Il a la crédibilité et la légitimité pour parler d'économie ou de stratégie industrielle, il sait ce que défendre les intérêts des classes laborieuses veut dire.

Bien qu'il ne soit pas facile de faire campagne, à quelques semaines du scrutin européen qui n'intéresse personne et qui rebute tout le monde, nos candidats se battent  pour remettre les enjeux au centre de ces élections, à savoir " une tout autre orientation à Bruxelles , vers la croissance et contre l'austérité",  une vision capable de réunir et de donner des raisons d'espérer:

 

 .

Avec Edouard Martin et Catherine Trautmann , une autre idée de l'Europe

Catherine Trautmann veut une Europe " utile" et pas d'une Europe

" hostile ", comme elle l'est devenue, aux mains des conservateurs qui nous impose l' austérité et la fameuse règle des 3% de déficits . Le credo du Marché souverain est imposé en Europe par les partis de droite libéraux  majoritaires depuis des décennies au Parlement Européen et, notamment par le premier d’entre eux : Manuel José Barroso .

"Nous avons besoin de nouvelles règles au plan européen et donc, de changer la majorité". dit Catherine Trautmann ."On a vécu avec une majorité conservatrice qui a imposé les politiques d'austérité, si on veut une Europe qui protège, il faut changer la Commission européenne et mettre Martin Schulz à sa tête".

Martin Schulz est le candidat choisi par tous les socialistes, socio-démocrates et progressistes européens pour présider  la très puissante Commission européenne. Pour la première fois, le prochain président sera issu  de la majorité élue au parlement lors du scrutin du 25 mai. Ce changement est une occasion historique de tourner la page des décennies qui ont vu les droites ultralibérales affaiblir l'Europe et précariser les Européens.

L'Europe actuelle agit contre l'Europe de demain, elle fait le lit des faux- monnayeurs du redressement et du nationalisme étriqué.

Ne la laissons pas succomber sous les coups du populisme et de l'euroscepticisme. N'oublions pas ce que l' Europe nous a donné de meilleur, malgré ses défauts et ses erreurs, la paix en héritage, la paix retrouvée et désormais installée entre les différents peuples.

C'est pourquoi j'ai accepté de m'engager pour soutenir Edouard Martin et Catherine Trautmann dans leur campagne pour la construction d'une Europe de la croissance et de l'emploi, affranchie des dogmes libéraux qui l' entravent, d'une Europe forte pour affronter les mutations du monde contemporain, l' Europe des peuples,de la jeunesse, de la culture et de l'espoir .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois