20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 12:46
                                                          rencontre ELSA à Vincent
                                                          rencontre ELSA à Vincent

rencontre ELSA à Vincent

C'est à Chaumergy, que se sont tenues les assemblées générales de l'ADMR et du SSIAD de la Bresse Comtoise, sous la présidence de Pierre Breton et de MarieThérèse Simeray. Comme chaque année elles ont rassemblé en nombre, personnalités,  adhérents, personnel, bénévoles, maires et élus des cantons de Chaumergy et Sellières, parmi lesquels Robert Tournier, vice- président du Conseil général .

 Nous avons suivi avec attention les rapports détaillés des deux associations qui s'attachent à développer les activités de soins et d'aide aux personnes dans nos cantons.

Comme quelques jours avant à Desnes, lors de l'assemblée générale de l'ADMR de Bletterans Commenailles présidée par Madame Michelin, j'ai donné les informations du Conseil général. J'ai confirmé notre soutien aux associations et témoigné de notre reconnaissance pour les services rendus et pour la place essentielle qu'ellestiennent au sein de nos teritoires pour l’action sociale,  l’emploi salarié et l'activité économique.

Le fonctionnement des deux associations ADMR et SSIAD reposent effet  sur  l'engagement volontaire de bénévoles dévoués qui donnent de leur temps, offrent leurs compétences et prennent des responsabilités pour gérer, animer, coordonner, accompagner ... poser les téléalarmes, organiser des manifestations comme le loto, la vente de calendriers ou de fleurs pour équiliber le budget... Le bénévolat, fondement de l'engagement associatif , distingue l'ADMR des autres prestataires.

L'implication des personnels méritent d'être saluée et reconnue, dans des métiers  difficiles qui demandent de plus en plus de connaissances techniques, de compétences, et surtout de grandes qualités humaines.

Toutes ces personnes sont la clé de voûte de la mise en oeuvre des missions de solidarité du Conseil général. Nous savons pouvoir compter sur elles  pour permettre à nos aînés de vieillir dans leur maison, dans leur village, avec toute la sollicitude qui leur est dûe, comme ils le souhaitent, avec leur famille, leurs voisins et leurs amis.

Malgré les difficultés conjoncturelles, le Conseil général maintient un budget élevé pour la prise en charge des personnes âgées: (30M€)

 Le versement de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA)  constitue,

avec 21,5 M€ le poste le plus important , ( 17,50 € de l'heure versée aux bénéficiaires utilisant les associations de services agréées comme l'ADMR et 9,50 € de l'heure s'il s'agit d' intervenants indépendants.)  

L'APA représente avec l'aide au maintien à domicile (825 000 €),  une large part du financement des prestations de l'ADMR: aide à la personne, au ménage, portage des repas, téléalarme..

 Les autres axes  d’intervention sont maintenus:

- l'aide sociale pour 7,8M€ concerne 380 bénéficiaires en incapacité de payer le coût de l'hébergement en établissement, après l'obligation alimentaire demandée aux enfants.

- le versement de 35 000 € à la MSA, compense la différence de 1,12€  qu'elle verse en moins que la CNAV ( caisse nationale d'assurance vieillesse) et permet ainsi aux adhérents de la MSA de bénéficier du même niveau d'aide par heure d'intervention de ménage.

- un engagement de 2 M€ d' investissements dans les EHPAD, pour l'amélioration des conditions d'accueil, la rénovation, l'extension, la mise aux normes avec des projets à Arbois, Poligny, Salins, Dole  et Lons.

-  le financement de 221 000 € du CLIC, ( centre local d'information et de coordination)  pour lequel une réflexion départementale est engagée afin d'accroître sa visibilité et son accessibilté partout dans les territoires.

- l'aide à l'adaptation du logement à la dépendance pour  40 000 € permet avec le partenariat de Jurahabitat de remplacer par exemple une baignoire par une douche, de poser un monte escalier, de changer le mode de chauffage..

- financement du CODERPA , instance consultative placée aux côtes du Conseil général , comme force de proposition, d' information et de réflexion  au sujet des personnes retraitées et âgées.

 Les nouvelles mesures:

- Le Conseil général prendra en charge le surcoût des prestations assurées le dimanche et les jours fériés, supplément qui peut s'élever à 11€de l'heure. Les associations  ne  facturent pas le coût réel qui serait beaucoup trop lourd pour les personnes âgées, ce qui entraîne une part notable de déséquilibre financier.

- Le plancher d'aide pour l'adaptation au logement sera porté de 150€ à 400 € minimum

- Au niveau national, est annoncée l'exonération totale des cotisations sociales des employeurs pour les salariés au SMIC , ce qui représentE 16% du salaire environ et sera une bouffée d'oxygène pour les associations. 

 

Le Conseil général soutient financièrement l' espace ludique d'animation , ELSA,  porté par le SSIAD, dispositif innovant qui vise à recréer du lien social, à rompre l'isolement des personnes dépendantes, à ajouter de la convivialité à la qualité du service.

L'ADMR et le SSIAD ne manquent ni d'idées, ni de générosité, le Conseil général sera à leurs côtes pour soutenir les nouveaux projets au bénéfice de la population de nos cantons.

Semaine bleue du CODERPA au Conseil génralSemaine bleue du CODERPA au Conseil génral

Semaine bleue du CODERPA au Conseil génral

Partager cet article

Repost 0
Published by Danielle Brulebois